née le 16. Juin 1959 à Fribourg
   
  Anne-Laure Vieli Comgagnie
Huit spécimens rares, farfelus, bourrés d’imagination improvisent chaque jour „la Saga de la Corbière“, un feuilleton théâtral inédit.... Une histoire de famille en vacances dans une maison étrange offerte à la culture. Au fil des jours les personnages évoluent et chaque soir un public nouveau est là pour les applaudir. Pour les „comédiens“ un rythme intense, le défi immense de produire un spectacle chaque soir. Des comédiens amateurs qui se frottent aux exigences professionnelles avec une forgue hors du commun... Des spectateurs fascinés qui reviennent chaque soir d' autres éberlués que la création soit le fruit d’une journée. En résumé un plaisir fou et communicatif qui nous a fait vibré toute la semaine! En tout cas grâce à la Fondation du „Pays des merveilles“ et à l’association „Jour par jour compagnie 2006“. De tout coeur MERCI.
Anne-Laure Vieli, metteure-en-scène

Carré fou...
Dans une yourte, en pleine nature, carte blanche, libre de créer sous le label: carré fou!
Se confronter alors au cadre, au carré. à la matière, à la rigidité des règles, de la précision du réglement... L’idée était là avant de fouler les planches de la yourte... C’est dans la réalisation que le flou de mes aptitudes manuelles a heurté mes limites. Le hasard s’en est alors mêlé: un retraité qui passe par-là et s’ennuie, se réjouit de prêter main forte à celle qui piétine sur le nombre de petits carrés à effectuer. sur la façon de fixer des bambous ensemble...Et Vania, témoin et complice me „ coatche“ de son rire et filme la préparation, les exercices de chant dans la forêt surplombant le lac, les méditations... La maison-château est là pour se lier aux autres, se motiver à leur création, capter la présence des enfants comme le meilleur enseignement.
Enfin la réalisation de mon carré fou constitué de 4 bambous et de 100 petits carrés en pâte d’hostie qui vont vibrer aux sons improvisés dans la chapelle du château... La folie saine de se laisser habiter par l’énergie du public, de la transformer en sons pour se sentir liés au-delà du carré dans un cercle infini...
Merci Yves-Alain de m’avoir permis cette aventure intérieure!
Anne-Laure Vieli