né le 8 juin 1957 à Fribourg
   
  Astres et destinées

Celui dont la première et grande créature
Fut le temps, cet aïeul des êtres et des dieux,
Jetant dans les hauteurs le soleil radieux
Mit la lune plus bas, où l’ombre la sature.

Ainsi furent réglés sorts, fortune et nature
Pour les tristes mortels et les vivants joyeux
Telle âme à la splendeur du jour ouvre les yeux,
Telle à l’obscurité fut remise en pâture.

La ténèbre, sur moi plus épaisse toujours,
Voit passer transparents sur votre fronf les jours,
Car le grand modeleur qui se plaìt aux contrastes,

Accouplant la clarté avec le sombre ennui,
Donne pour compagnons, en choeurs profonds et vastes,
Les filles de l’aurore aux enfants de la nuit.

Texte de Michelangelo
  www.sculpteursalzani.ch